Atelier national du Conseil canadien des aires écologiques (CCAE), 2016-17: Atteindre tous les aspects de l’Objectif d’Aichi 11 et la Cible 1 du Canada 1 sur la biodiversité – Comment savoir si nous avons atteint nos objectifs? Deuxième session

Hôtel Explorer – Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest
Du 24 au 27 octobre, 2016

FORMULAIRE D’INSCRIPTION DE L’ATELIER

Les membres du CCAE sont invités à rester pour la Réunion annuelle générale 2016 le matin du 28 octobre, 2016.

Double emphase de l’atelier

(I) des zones protégées de façon équitable  et autres mesures de conservation effectives par zone, (ii) bien connectées et intégrées dans des paysages terrestres et marins plus larges.

Contexte de l’atelier

À la 10e réunion de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique en 2010, les Parties ont adopté un plan stratégique pour la biodiversité 2010-2020. La Cible 11 de ce plan (Objectif d’Aichi 11) concerne les zones protégées et déclare:

«D’ici 2020, au moins 17 pour cent des eaux terrestres et intérieures, et 10 pour cent des zones côtières et marines, en particulier les zones d’une importance particulière pour les services écosystémiques et la biodiversité, sont conservés grâce à la gestion efficace et équitable, écologiquement représentatifs et bien reliés systèmes d’aires protégées et d’autres mesures de conservation effectives par zone, et intégrées dans les paysages terrestres et marins plus larges ».

Le Canada a élaboré des buts et objectifs de biodiversité parallèles pour 2020, y compris la Cible 1 de biodiversité du Canada 1, qui reflète l’Objectif d’Aichi 11. Le CCEA a organisé trois ateliers nationaux pour élaborer des lignes directrices scientifiques sur les rapports sur les aspects numériques de la Cible 11 / Cible 1 (2013 Ottawa 2014 à Winnipeg et 2015 à Edmonton), en particulier sur la définition des «autres mesures de conservation efficaces par zone». Ces lignes directrices, y compris des études de cas, seront publiées en tant que Guide canadien pour l’application et les rapports sur les catégories d’aires protégées de l’UICN et les autres mesures efficaces de conservation par zone.

Au-delà des aspects numériques de la Cible 11 / Cible 1, il y a plusieurs aspects qualitatifs tout aussi importants. La preuve présentée au  Congrès mondial 2014 sur les parcs a clairement montré que l’efficacité à endiguer la perte de biodiversité est aussi importante que la quantité de zones protégées. Pourtant, les aspects qualitatifs, qui sont fondamentales pour chacun de ces objectifs, ont reçu moins d’attention que les éléments quantitatifs. Ces éléments sont liés à des zones où sont placés, si elles sont gérées de manière efficace, et si elles sont bien connectés, représentatifs, et intégrés dans des paysages terrestres et marins plus larges.

Un élément clé de la réalisation de tous les aspects de la Cible 11 / Cible 1 est l’évaluation de la façon dont ces aspects sont actuellement atteints. Être en mesure d’identifier les lacunes, si elles existent, est crucial pour comprendre où des efforts supplémentaires devraient être ciblés et à renforcer le soutien pour combler ces lacunes. À son atelier national à Fredericton, en février 2016 le CCEA a commencé à examiner la façon dont le Canada peut mesurer ces aspects qualitatifs à l’échelle nationale. Cependant, plus de travail reste à faire. À Fredericton, l’accent était mis sur des domaines d’importance particulière pour la diversité biologique; une gestion efficace; représentation écologique; et la connectivité des systèmes.

Pour répondre complètement à quel point les aspects qualitatifs sont actuellement atteints, le Conseil canadien des aires écologiques (CCAE) est l’hôte d’un deuxième atelier national sur le thème «Atteindre tous les aspects de l’Objectif d’Aichi 11 & la cible 1 du Canada 1 – Comment savoir si nous avonsi atteint nos objectifs,  deuxième session « Cet atelier mettra l’accent sur les aspects non examinés en profondeur à Fredericton; spécifiquement, les écosystèmes équitablement gérés et  bien connectés intégrés dans l’ensemble du paysage terrestre et marin.

Présentation de l’atelier

Les discussions sur la façon dont l’ensemble du Canada devrait suivre les éléments qualitatifs de l’Objectif d’Aichi 11 ont été initiés à l’atelier de Fredericton et seront développés par des sous-comités. L’atelier de Yellowknife se concentrera sur la fine pointe du suivi global et les rapports sur les éléments restants. Grâce à des présentations et des discussions, le CCEA examinera un processus pour déterminer si des zones protégées et d’autres mesures de conservation effectives par zone sont:

  • gérées de manière équitable pour assurer la conservation de la biodiversité; et
  • bien reliées et intégré dans les paysages terrestres et marins plus larges.

Le CCEA fournira également des mises à jour sur les progrès accomplis envers la détermination d’un processus pour mesurer si les réseaux d’aires protégées et d’autres mesures de conservation effectives par zone sont:

  • d’une importance particulière pour les services écosystémiques et la biodiversité;
  • écologiquement représentatif; et
  • gérés de façon efficace pour assurer la conservation de la biodiversité.

Les experts présenteront sur une base scientifique, la nécessité d’une gestion équitable et des sites bien connectés et intégrés pour assurer la conservation de la biodiversité. Des représentants juridictionnels seront également invités à partager comment ils considèrent et mesurent les progrès vers ces éléments. Ensemble, les participants à l’atelier élaboreront des orientations scientifiques sur la façon dont l’ensemble du Canada devrait suivre ces derniers éléments, quelles mesures le CCEA devrait prendre pour intégrer ces aspects dans les rapports nationaux, et la pertinence de l’utilisation du Système rapport et de suivi des aires de conservation (SRSAC ) pour le faire.

L’atelier sera également utilisé pour render compte du travail recent et à venir sur la scènel internationale, y compris le Congrès mondial de l’UICN. la Conférence pan-canadienne 2017, le comité directeur / groupe de travail national sur Objectif d’Aichi , le groupe de travail mondial sur le développement d’une définition et d’orientation pour les «autres mesures efficaces fondées sur la zone de conservation», et les groupes nationaux et internationaux sur les aires marines protégées.  Des mises à jour seront également fournies sur le un groupe pilote bénévole de pairs voué à l’examen d’études de cas qui seront incorporées dans le Guide canadien, et le progrès sur le Guide lui-même.

L’atelier sera une occasion unique pour les spécialistes de la conservation de se réunir et de développer des solutions pour la réalisation de l’Objectif d’Aichi 11 et la Cible 1 du Canada à tous les égards. Les participants incluront des experts régionaux en conservation. des organismes canadiens fédéraux, provinciaux et territoriaux , des organismes internationaux, des scientifiques, des groupes d’intendance des terres, des experts en aménagement du territoire autochtone, et les organisations de conservation non gouvernementales nationales.

Participation

La participation est ouverte à la communauté au sens large, mais l’espace peut être limité. Le CCEA prendra contact avec les organisations si le nombre de participants par organisation doit être limitée en raison des restrictions d’espace.

Les participants seront appelés à fournir leur meilleure contribution, fondée sur la science, à l’atelier, et d’éviter de représenter uniquement les positions d’agence ou d’organisation.

Résultats

Les résultats de l’atelier comprendront une voie à suivre sur le suivi et la communication de tous les éléments sur l’Objectif d’Aichi 11 et la Cible 1 du Canada. Le tout sera décrit dans un rapport de l’atelier et pourra conduire à l’identification de nouveaux projets de CCAE ou de groupes de travail.

Comme toujours, les ateliers du CCAE et conférences offrent la possibilité d’établir des liens entre le réseau de spécialistes des aires protégées à travers le Canada. Le dernier jour de l’atelier sera consacrée à des rapports régionaux et d’une table ronde, ce qui permet aux praticiens de partager les progrès, les connaissances et les expériences les uns avec les autres.

Dates et Lieu

L’atelier aura lieu du 24 au 27 Octobre 2016 à l’Hôtel Explorer, Yellowknife, NT.

Les membres du CCAE, incluant les directeurs, les directeurs associés et les représentants de jurisdiction, sont invités à rester pour la Réunion annuelle générale 2016 le matin du 28 octobre, 2016.

Quinze (15) chambres ont été réservées sous le nom de ‘’CCEA’’ à un tarif spécial de 190 $ ou 159 $ (taux des employés du gouvernement).   Appelez l’Hôtel Explorer directement afin de réserver l’une de ces chambres sous votre nom.  Notez que ceci n’est pas une réservation de groups et il n’y a pas de code à fournir à l’Hôtel. Les annulations de chambre Hôtel peuvent être effectuées jusqu’à 24 heures avant le check-in, et vous êtes invités à réserver votre chambre, même si vous n’avez pas confirmé votre participation.

Pour plus d’informations s’il vous plaît consulter le formulaire d’inscription de l’atelier qui accompagne votre invitation.

Comité organisateur de l’atelier

Claudia Haas – secrétaire CCAE – Territoires du Nord-Ouest
Jessica Elliott – CCAE vice-président – Yukon
Maryse Bourgeois – CCAE juridictionnelles représentant – Nouveau-Brunswick
Jason Kelly- CCAE directeur – Manitoba
Natalie Ban – CCAE directeur associé – Université de Victoria
Robert Hélie – vice-président du CCAE: Relations gouvernementales

Programme préliminaire (sujet à changements)

2016WorkshopSchd_FR