Le projet SRSAC (Système de rapport et de suivi pour les aires de conservation) répond à un besoin qui se faisait sentir depuis longtemps, soit celui de faire le suivi et de rendre compte de l’état des aires protégées au Canada d’une manière cohérente, normalisée et faisant autorité. Le site Web du SRSAC donne accès à des rapports sommaires, à des données géospatiales, à des graphiques et à des cartes couramment demandées en format PDF.

La base de données géographique du SRSAC contient des données de toutes les administrations fédérales, provinciales et territoriales, qui, chaque année, y mettent à jour leurs données sur les aires protégées.

Le SRSAC a de multiples fonctions. Il contribue à la production du Rapport national sur les aires protégées, qui est dirigée par Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) par l’intermédiaire des Rapports sur la situation des aires protégées au Canada et des Indicateurs canadiens de durabilité de l’environnement (ICDE). Il facilite aussi la réaction du Canada à l’égard de la Convention sur la diversité biologique de l’ONU, par l’entremise d’ECCC, et de la Commission mondiale des aires protégées (CMAP), par l’entremise de Parcs Canada. De plus, le SRSAC appuie le Programme pour les aires protégées du Canada par l’élaboration et l’extension d’aires protégées pour les espèces en péril et les habitats essentiels, ainsi que par la planification intégrée de la conservation. De nombreux autres utilisateurs, comme les autres ministères, des organisations non gouvernementales de l’environnement (ONGE), des gestionnaires de ressources, les industries et le public canadien, bénéficient d’une source unique faisant autorité d’accès aux données et aux cartes des aires protégées à l’échelle nationale.

Pour télécharger le guide de procédures et le schéma de base de données du SRSAC, veuillez cliquer ICI.

Partenariats liés au SRSAC

Parmi les collaborateurs initiaux du Conseil canadien des aires écologiques (CCAE) affectés au développement du SRSAC, on retrouve des experts des aires protégées de chacune des dix provinces du Canada, des trois territoires et des quatre ministères fédéraux chargés de la gestion des aires protégées (Parcs Canada, ECCC, Pêches et Océans Canada, et Affaires autochtones et du Nord Canada). Le Conseil canadien des parcs, dont font partie des directeurs de parcs d’organismes fédéraux, provinciaux et territoriaux, a appuyé le développement du SRSAC, ce qui a, par le fait même, encouragé la collaboration entre les administrations. Les partenaires futurs comprendront des ONGE qui assument des responsabilités en matière d’intendance des terres et d’autres ordres de gouvernements chargés de la gestion des aires protégées. Le SRSAC est soutenu par le Conseil canadien des parcs et le Conseil canadien des ministres de l’environnement.

Mandat du SRSAC

Le mandat élargi du SRSAC comprend les activités suivantes :

  • Le site Web du SRSAC et les produits connexes sont le fruit d’un partenariat entre ECCC et le CCAE;
  • Coordonner l’évolution du SRSAC pour satisfaire aux exigences législatives, politiques, scientifiques, technologiques et informationnelles actuelles et futures telles qu’elles ont été établies par la communauté des aires protégées;
  • Élaborer des stratégies de maintien et d’expansion de l’approbation et de l’appui des organismes gouvernementaux, des organismes intergouvernementaux responsables des aires protégées et des organismes politiques;
  • Faire en sorte que l’administrateur du SRSAC collabore étroitement avec le CCAE à la gestion des questions liées au contenu, à l’utilisation, à l’approvisionnement en données et à la commercialisation du SRSAC;
  • Veiller à la réalisation du plein potentiel du SRSAC comme source harmonisée, normalisée et nationale de données géospatiales sur les aires protégées.

Le CCAE reconnaît que l’administrateur du SRSAC doit être responsable devant tous les organismes de gestion des aires protégées qui ont transmis leurs données. Le CCAE reconnaît également qu’il doit être particulièrement responsable devant les organismes gouvernementaux qui assument un rôle clé en matière de rapport à l’échelle nationale.

Le CCAE dirige l’application des catégories d’aires protégées établies par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) pour le Canada. Il est également responsable de la mise au point du guide de l’UICN pour le Canada. Ce guide, qui est maintenant prêt, sera intégré au schéma du SRSAC aux fins d’analyses approfondies et de la production de statistiques documentées.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Richard.Post@canada.ca

Service canadien de la faune

Environnement et changement climatique Canada